Jules Rimet, la foi dans le football

Jules Rimet, la foi dans le football


Jules Rimet, la foi dans le football

de Laurent Lasne
essai
220 pages
14 €
avril 2008
ISBN : 9782952195157

Theme THEME
L’histoire commence dans la boue de terrains assez vagues où se pratique un football british de contrebande qui se fixe au Havre dès 1872.
Ce livre raconte l’implantation et la démocratisation du football en France sur fond de rivalités entre la vision laïque des républicains et celle des catholiques qui encensent le football comme pratique sportive attractive au sein des patronages confessionnels pour restaurer, auprès de la jeunesse, l’influence qu’ils ont perdue dans les écoles. L’Association de la Jeunesse Auxerroise, créée en 1905 par l’abbé Deschamps, naîtra de ces turbulences…
Etouffé par ces divisions, asphyxié par le dogme de l’amateurisme, le football, qui se cherche encore une ferveur supportrice (le premier match de l’équipe de France au Parc des Princes, le 12 février 1905, ne rassemble que 500 pékins), est en quête de l’homme du second souffle. Jules Rimet a le profil, c’est un passeur de frontières. Catholique éperonné par la doctrine sociale de l’Eglise, il n’en est pas moins un républicain convaincu qui fait du progrès social le sillon de son apostolat laïc. C’est surtout un novateur, l’un des premiers à percevoir les vertus sociales du football qu’il considère comme un vecteur d’émancipation de la classe ouvrière.
Sa foi dans le football le conduit à créer le Red Star en 1897, club de quartier du « Gros-Caillou » dans le 7e arrondissement de Paris, qui connaîtra la gloire en migrant à Saint-Ouen. L’homme finira par imposer son style et sa vision en devenant après la Première Guerre mondiale le premier président de la FFFA (Fédération française de football-association) et celui de la FIFA (Fédération internationale de football-association).
Au-delà du contexte de la Belle Epoque qui invente, grâce au sport, un nouvelle sociabilité, ce livre retrace l’itinéraire de Jules Rimet, cet enfant de la balle, qui sut se mettre hors-jeu et pratiquer l’art du contre-pied pour donner au football ses crampons de noblesse populaire.

Laurent Lasne est l’auteur d’une anthologie des rencontres de football franco-allemandes au XXe siècle (Football über alles, Football par-dessus tout, 2006).

Extrait EXTRAIT
Lire quelques pages de Jules Rimet, la foi dans le football (pdf)

Presse PRESSE
« Un bel éclairage sur le sport humaniste »
Europe 1, Pierre-Louis Basse

« Une passionnante plongée dans la fin du XIXe siècle avec l’étude des conséquences de la guerre de 1870 sur l’émergence du sport en France et de la vie de l’apôtre de la paix que fut Jules RIMET. Un livre qui se dévore. »
La Provence du 26 mai 2008

«Il n’est jamais vain de tourner la tête. D’étudier le pourquoi des origines. Parce que le passé fonde l’avenir et, plus encore, le prémédite. Laurent Lasne qui, en 2006, nous avait donné une étude intéressante sur les échanges franco-allemand en matière de football nous entretient cette fois des prémices du football en France. Du bras de fer entre « religieux » et « laïques ». Et de la passe à suivre de Jules Rimet – futur inventeur de la Coupe du monde – qui, avant tout le monde, sut saisir les vertus populaires (et professionnelles) de cette nouvelle chanson de geste. »
L’équipe Magazine, Benoît Heimermann 14 juin 2008

Presse COMMUNIQUE DE PRESSE (pdf)