Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants

Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants
Acheter le livre

Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants
suivi de l’Encre de la révolte

de Laurent Lasne
essai
240 pages
16 €
février 2009
ISBN : 978 2952195171

Theme THEME
De la naissance du parti socialiste en 1905 jusqu’au sulfureux congrès de Rennes de 1990, les socialistes filèrent le mauvais coton du mythe de la révolution. C’est avec discrétion qu’ils abandonnèrent cette identité révolutionnaire pour y substituer une nouvelle « déclaration de  principes », une pensée molle et des querelles de personnes à foison.
Pendant près d’un siècle, l’autre tradition, celle d’un socialisme républicain forgé par les « socialistes utopistes », puis par Jaurès, féconda les valeurs solidaires de l’économie sociale (coopératives, mutuelles et associations). Nées au mitan du XIXe siècle au sein des populations ouvrières, en riposte à l’individualisme libéral de la Révolution de 1789 et au système de production capitaliste, ce socialisme coopératif et mutuelliste fut d’abord considéré comme un vecteur d’émancipation exemplaire avant d’être rapidement escamoté par les imprécateurs marxistes tout en gueule pour en dénoncer « la voie mensongère ».
Le Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants rappelle l’itinéraire historique de cette tradition socialiste, républicaine et libérale. Ce livre dévoile l’enchantement de Michel Rocard pour l’économie sociale, le scepticisme de Martine Aubry, l’intérêt militant des Verts pour l’économie sociale et solidaire, mais aussi l’indifférence du candidat Lionel Jospin qui n’en souffla mot dans son programme présidentiel en 2002.
Ce sont les valeurs de solidarité de cette économie sociale que le lecteur découvrira dans l’Encre de la révolte qui retrace l’expérience militante de typographes parisiens qui créèrent, sous le second Empire, une association ouvrière désignée comme le « plus bel exemple de socialisme pratique ». Et de quoi nous parlent ces typographes? De propriété collective, d’égalité, de justice sociale, de solidarité, c’est-à-dire de valeurs qui interrogent notre époque.
Vaincue par le marxisme à la fin du XIXe siècle, cette tradition du socialisme républicain, qui lie éthique et économie, n’est-elle pas aujourd’hui destinée à lui survivre ?

L’auteur, Laurent Lasne, ancien journaliste, entretient une “mémoire solidaire” en ayant consacré plusieurs ouvrages à l’histoire des coopératives de production. Il a par ailleurs publié deux livres sur le football remarqués par la critique Football über alles (par dessus-tout) et Jules Rimet, la foi dans le football.

Extrait EXTRAIT
Lire quelques pages de Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants suivi de L’encre de la révole (pdf)

Presse PRESSE

« En interdisant les corporations, sans rien leur substituer, la Révolution française a prôné la liberté individuelle sans limites et ouvert la voie au libéralisme économique. Tout au long du XIXe siècle, il a donc fallu construire de nouveaux modes de solidarité dans un contexte de transformation industrielle et de montée du capitalisme. Laurent Lasne revient sur cette construction et évoque notamment le « solidarisme », qui a culminé au début du XXe siècle. Il raconte l’expérience de l’Imprimerie nouvelle, coopérative qui a vécu cent cinquante ans (1858-2008), appuyée par la Chambre typo que dominait alors l’esprit de coopération. Si certaines tentatives échouent, d’autres prennent la relève. C’est le cas des Impressions digitales, à Montreuil-sous-Bois, transformées en coopérative en 2008 quand le propriétaire, partant à la retraite, l’a transmise aux salariés. En effet, l’économie sociale issue du XIXe siècle a survécu. Elle propose aujourd’hui des solutions opérationnelles face à la crise. »
Le Monde Diplomatique 2009, Bruno Lombard

« Le Traité d’économie sociale se présente comme une histoire très politique et contemporaine de l’économie sociale française. L’auteur y retrace essentiellement les rapports conflictuels du socialisme marxiste et du socialisme coopérateur depuis la Révolution française jusqu’à aujourd’hui. La plume alerte et le goût prononcé du journaliste pour la polémique en rendent la lecture agréable. »
Revue internationale de l’Economie sociale, février 2009

Commande Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants Traité d’économie sociale à l’usage des malentendants   €16.00